Association d

Infos et nouvelles

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 15 décembre 2017

« Rappelons-nous que le Seigneur vient à notre rencontre dans l’Eucharistie tous les dimanches, et que nous avons besoin d’y participer pour puiser à sa grâce et marcher à sa suite » (pape François – catéchèse du 13 décembre 2017)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Rappels : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Ci-joint vous trouverez les commentaires et la méditation de l’évangile du dimanche 17 décembre 2017, troisième dimanche de l'Avent

« Redressez le chemin du Seigneur.» (Jn 1, 23)

« Qui es-tu ? Pourquoi baptises-tu ? » Nous retrouvons ce dimanche Jean Baptiste, comme dimanche dernier, mais cette fois ci dans l’Evangile de Saint Jean. Le message est le même : il s’agit de nous préparer à la venue du Seigneur. Et c’est très important de nous préparer pour l’avènement du Messie. Jean Baptiste parle de la « Lumière », de quelqu’un dont il n’est même “pas digne de délier la courroie de sa sandale” et se réfère au prophète Isaie qui invitait chacun à se convertir, à « redresser le chemin du Seigneur ». Beaucoup se questionnent sur lui, car ils sentent que quelque chose de nouveau est en train de se passer, qui pourrait changer leur vie. Nous aussi, nous nous questionnons souvent face à des événements qui nous interpellent et que nous ne comprenons pas bien. Que veut nous dire le Seigneur ? Pour reconnaître le Christ agissant dans nos vies, pour entendre sa parole, nous avons besoin d’être éclairés, guidés. Et sans doute de changer, de « redresser »  nos comportements, notre manière de voir, de laisser tomber certains préjugés. La Sainte Vierge à la Salette nous appelait aussi à changer nos comportements, et à arrêter de blesser son Fils. Se préparer à la venue du Messie nous engage à une vraie conversion : il s’agit d’extirper le mal qui et en nous, qui fait obstacle à l’accueil de Jésus,  et qui nécessairement sera mis à jour par la Lumière. La préparation à Noël passe par une démarche de réconciliation avec soi même, avec Dieu, avec les autres. Dans nos paroisses des démarches de réconciliation, de célébrations pénitentielles sont souvent proposées dans les jours qui précèdent Noël. Sachons en profiter pour bien nous préparer à accueillir le Messie dans nos coeurs, afin que nous puissions vraiment faire rayonner sa Lumière autour de nous.  « Que votre esprit, votre âme et votre corps soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ » nous dit St Paul dans sa lettre aux Thessaloniciens.

Rappel : Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut pour tous les textes de ce dimanche, et sur le blog des Etats Unis https://salettinian.blogspot.fr/ . des explication  - en anglais, français et espagnol - des lectures du dimanche en lien avec le message de la Salette par le Père René Butler, Missionnaire de la Salette, et qui se  réfère notamment au cantique du Magnificat qui fait office de psaume responsorial en ce dimanche.

Méditation et prière  pour le troisième dimanche de l’Avent : « Qui es-tu ? » et « Que dis-tu sur toi-même ? » Et moi, que puis-je dire de moi-même ? Seigneur, enseigne-moi à me voir comme tu me vois ! Ta perception est bien différente de la mienne ! Plus réelle, plus objective, plus aimante. En me regardant au travers de tes yeux, deux choses presque contradictoires surgissent de moi-même : à la fois l’action de grâces et la contrition douloureuse. Parce que je vois alors avec clarté ma faiblesse, mes insécurités, mes blessures, mon incapacité, mes erreurs, que je ne peux compter totalement sur moi-même. Mais tout cela entouré, visité, habité par la main de ce Père qui m’a conduit tous les jours de ma vie et des merveilles qu’il fait pour moi. Une confiance ardente grandit en moi. Voilà le fruit de l’humilité qui est le contraire du mépris de soi, et qui développe en moi une grande force et une paix profonde. Parce qu’alors, je fais l’expérience que le Christ m’a sauvé de l’intérieur. Le lieu de mon salut, c’est mon cœur, parce que le Seigneur est venu y habiter. Il me conduit à être mon vrai moi me libérant de la mort. Il vit en moi, il me déborde de toutes parts, il me transforme par son amour inconditionnel en me « divinisant », c’est-à-dire en m’insérant dans sa vie, dans la Très Sainte Trinité. Je suis appelé à la vie ! « (…) Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas. » Cette affirmation de Jean-Baptiste nous interpelle : Dieu habite en moi depuis mon baptême, il se tient en moi, et je ne le connais pas, ou du moins pas totalement. Alors aujourd’hui je peux me demander : qui est le Christ ? Qu’est-ce que je connais de lui ? Et qui est-il pour moi ? Non en théorie, mais dans mon expérience. Je peux « savoir » que Dieu est amour, que Dieu nous aime, mais si je n’ai pas fait l’expérience qu’il m’aime moi, que je compte énormément pour lui, alors je ne le sais pas. Dieu n’est pas une idée, aussi belle soit-elle. C’est une personne divine, soit, mais une personne. Ai-je fait l’expérience d’avoir un Sauveur ? Ou est-ce que je compte sur moi pour me sauver et résoudre ma vie, pour me débrouiller ?

► Accompagner la préparation à Noël avec Saint Joseph : En cette dernière semaine de préparation à Noël, nous proposons à ceux qui le désirent de cheminer avec Saint Joseph, (retraite d’Avent avec les Carmes de Paris). Vous trouverez ci-joint une méditation nous invitant à faire silence avec Joseph, pour mieux entendre la voix de la Parole de Dieu, suivie d’une prière à Saint Joseph, puis quelques propositions concrètes pour faire place à Dieu, écouter sa Parole, et faire confiance au Seigneur, ainsi que des propositions de prières pour chaque jour de la semaine du 18 au 23 décembre.

► « Volons vers la crèche » : En ce 3ème dimanche de l’Avent, qui est aussi appelé dimanche de la joie ou « Gaudete », nous pouvons vous proposer d’écouter la chorale de jeunes Gaudete qui nous invite à « accompagner les chérubins en route vers la crèche ». La musique méditative charme les bergers et nous prépare à voir la merveille : l’Enfant-Dieu qui nous sourit. Allons à la rencontre de Dieu qui vient à notre rencontre ! Que notre méditation rejoigne notre admiration. Que la louange soit notre prière. Pour l’écouter, cliquez sur  : Volons vers la crèche

Intentions de prière et actions de grâces :

- Nous présentons au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour la guérison et le rétablissement de Sœur Sonia, opérée lundi dernier, pour Alain, Marie Claude, Jean Paul, et pour toutes les personnes confiées à nos prières ces derniers jours : la petite Sarah, 8 ans, autiste,  René, dépressif, Isabelle, victime d’un Infarctus, Geneviève, souffrant d’anévrismes et qui a du quitter son travail, Véronique, en traitement neurologique, Julian, 17 ans qui tourne à la délinquance,, et sa maman Carine, qui devient alcoolique, et Angela, qui fêtera ses 22 ans dimanche, et qui se remet d’une grave opération qu’elle a du subir à la suite d’un empoisonnement.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants, notamment ceux qui portent leur maladie dans la discrétion.

- Prions spécialement pour toutes les familles déchirées, pour tous les couples désunis, pour tous ceux qui sont incapables d’entreprendre un chemin de réconciliation. Prions notamment pour la réconciliation entre une maman et sa belle-fille. Que la Sainte Vierge, Notre Dame Réconciliatrice et Mère de Douleurs, les accompagne et leur permette d’entrevoir un chemin d’espérance et de renouveau.

- Prions aussi pour tous ces couples dont la vie est perturbée par une trop forte pression du travail, ou ceux qui vivent une situation de chômage. Donne leur Seigneur de rétablir une situation familiale harmonieuse, protège leur amour, leur vie de famille ; qu’ils restent confiants en leur avenir, malgré les crises et les difficultés.  Et pour ceux qui souffrent de ne pas avoir d’enfant, comme  le couple de Joseph et Anne.

- Prions pour les jeunes à la recherche d’un emploi, pour les personnes au chômage, pour les familles en situation financières difficile, les personnes en précarité.

- A l’approche de Noel, pensons aussi tout particulièrement à toutes les personnes seules, à celles qui sont sans abri, et à tous les réfugiés et migrants qui sont nombreux à vivre dans la précarité, comme Ernesto, Delinda et leurs trois enfants.

- Et prions pour les victimes de l’accident de car scolaire jeudi dernier près de Perpignan, pour tous les blessés et leurs familles, que le Seigneur leur apporte consolation et soulagement, qu’il accueille les défunts dans sa Lumière, et accorde à tous Paix et sérénité à l’approche de Noël.

- Avec nos amis LSLC, prions pour leurs malades et les personnes qui sont confiées à leurs prières.

- Prions aussi pour les vocations dans nos divers pays, pour toutes les vocations. C'est l'occasion pour tous de réfléchir, de prier, de promouvoir et aussi de discerner notre propre vocation. Quelle que soit la vocation que nous sommes appelés à vivre en tant qu'expression de l'amour de Dieu dans le monde, nous sommes tous appelé à la sainteté.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la paix dans le monde, la paix dans nos familles, la paix dans nos coeurs. Prions notamment pour que les conflits et les tensions actuelles entre certaines nations trouvent un chemin d’apaisement. - Prions Marie, Reine de la Paix, qu’elle nous aide à soulager les angoisses et les douleurs des populations qui dans tant de régions du monde souffrent en raison de calamités naturelles, de tensions sociales ou de conflits. Que notre Mère céleste obtienne pour tous la consolation et un avenir de sérénité et de concorde!  (pape François)

- Prions pour toutes les victimes des catastrophes, intempéries, accidents, ou attentats.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS, et qui connaissent des situation de tension, de violence, de détresse et de grande pauvreté les Philippines, le Brésil, Myanmar, l’Angola, et Madagascar « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. » (Prière des évêques de Madagascar).

► Philippines : un prêtre assassiné : Prions pour le Père, Marcelito Paez âgé de 72 ans, assassiné le 4 décembre 2017 aux Philippines, Le Père Marcelito oeuvrait notamment au sein d’organisations luttant pour les droits des pauvres, des petits paysans et des indigènes. Le soir du 4 décembre 2017, il a été criblé de balles par deux inconnus à moto, alors qu’il était au volant de sa voiture, après avoir facilité la libération d’un militant pour la cause des petits paysans, accusé de faire partie de la guérilla maoïste locale. L’association de défense des droits humains Karapatan a déploré une fois de plus le « terrorisme d’Etat » attribuant les dernières attaques au programme militaire « contre l’insurrection », lancé par le président Duterte. L’association a dénoncé le fait que « des civils désarmés sont devenus la cible des forces de sécurité de l’Etat »

Prière pour les SNDS : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui continuent de travailler sur la « refondation de la Congrégation »,  et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien cette refondation, et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Petit méditation avec le Père Antoni Skalba, Recteur du  Sanctuaire de la Salette :A l’occasion du 113ème anniversaire de la mort de Mélanie Calvat, jeudi 14 décembre, une messe à été célébrée en l'église Saint Pierre à Corps, village natal des deux voyants de La Salette. Vous trouverez ci joint des photos et quelques paroles de l’homélie  prononcée par le Père Antoni Skalba, Recteur du Sanctuaire, qui nous rappelait comme Maximin et Mélanie la nécessité de vivre dans l’humilité « pour servir les autres, être témoin de Jésus. L’humilité nous permet de toujours donner la première place à Dieu et non pas à nous-mêmes, y compris dans la vie d’Église, dans les missions ou responsabilités qui peuvent nous être confiées. Une place importante, si elle est occupée sans humilité, peut conduire à la perdition. Aujourd’hui, nous regardons Mélanie et Maximin. Ce qui nous frappe, c’est qu’ils se sont reconnus aimés par Marie, par Dieu. Ils se sont mis à l’écoute de la « Belle Dame » : « Nous buvions de ses paroles ». A leur exemple, nous devrions devenir comme des éponges, toujours assoiffés et prêts à accueillir la Parole de Dieu et celles de Marie prononcées à La Salette ; toujours attentifs, toujours à l’écoute. Et ce en dépit du bruit et des distractions du monde qui nous entoure. Maximin et Mélanie ont reçu la Croix, ont été marqués par la Croix. Ils ont beaucoup souffert, ils ont subi des pressions, mais ils sont restés fidèles à Marie de La Salette, et ce parce qu’ils ont su recevoir la grâce de Dieu. Demandons cette grâce au Seigneur : cette ferveur, cette violence intérieure de la conversion, cet amour que Dieu sans cesse veut nous donner, comme les larmes de Marie qui ne cessent de couler… Prions avec confiance car Dieu nous aime. Et comme Marie à La Salette, plaçons toujours le Christ en centre, afin qu’Il illumine nos vie de sa lumière.

► Une méditation et un témoignage pour les habitants des pays « riches » : « Voici le chemin, prends-le. » Pour moi, ce fut un chemin à l’envers. J’ai choisi de quitter mon pays, les Philippines, pour un an de mission en France, à Lille. À mon départ, beaucoup se riaient de moi : être volontaire dans un pays riche, quelle idée ! Mais après avoir bien réfléchi, j’ai saisi cette occasion. Bien sûr, ce n’était pas facile. Le climat, la culture et la sécularisation : trois chocs.  On m’avait prévenu, mais comment imaginer ce que le chemin nous réserve lorsque l’on ne s’y est jamais aventuré ? À l’école catholique où j’ai enseigné l’anglais, je voyais bien que je ne pouvais pas annoncer le Christ comme je le faisais chez moi. Il me fallait être plus « subtil », comme disent les Français. Un jour que je revenais de Lourdes, j’ai offert des chapelets aux élèves les plus méritants de ma classe. « C’est pas vrai, tu as fait ça ? » me demandèrent les frères en rentrant au couvent. « Eh bien, oui ! » Je compris alors que je n’avais pas été très « subtil ». Mais je ne le regrettais pas. Les jours suivants, on se disputait pour avoir le droit au précieux chapelet. Les langues se déliaient. À quoi ça sert ? Comment prier ? Dans la salle des professeurs aussi, les discussions se prolongeaient. Les plus distants devenaient mes confidents. Pourtant, que de nuits de doute : l’impression d’être parti en vain, de ne pas y arriver, de ne pas être efficace. C’est si dur de se retrouver dans un pays où la foi ne s’affiche nulle part dans la rue.  Chez moi, Noël débute en septembre. En France, je l’attendais encore en février ! Ai-je bien fait de partir ? Je vois mieux maintenant que la main du Seigneur me guidait tous les jours. Parfois elle était tendre, d’autres fois plus rude, mais qu’importe sa tendresse ou sa dureté, c’est toujours une main d’amour (frère Alfotd, op)

► « Le Seigneur fera disparaître la mort pour toujours, il essuiera les larmes sur tous les visages » (Isaïe) : Vous trouverez ci joint le témoignage du Père Olivier Barnay, qui avait prévu de célébrer une messe pour Johnny Halliday le 6 décembre dans sa paroisse, « afin que le Seigneur lui donne la guérison s’il le souhaite, et la force de traverser l’épreuve », avant d’apprendre son décès dans la nuit, l’obligeant à remettre son homélie à l’inspiration de l’Esprit Saint, témoin et acteur d’une « évangélisation improvisée et improbable ».

Prions pour notre pays et pour les responsables politiques : Demandons au Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, de faire se lever beaucoup d’hommes et de femmes qui dans leur vie ordinaire vivent pour les autres et avec les autres. Que la fraternité tant désirée devienne une réalité. Qu’elle inspire nos choix personnels et les choix de ceux qui exercent des responsabilités de quel qu’ordre qu’elles soient. (...) Dieu qui veille sur notre monde, regarde le pays où tu nous as donné de vivre : accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun, qu’il y ait parmi nous plus de justice. Que ceux qui exercent le pouvoir dans notre pays, le fassent avec sagesse, toi, Père, qui porte au creux de tes mains le cœur des hommes, et garantis les droits des peuples. Et que sur la terre de France, placée sous la protection de la Vierge Marie s’affermissent avec ta grâce la sécurité et la paix,  la prospérité et la liberté religieuse, et dans le monde entier plus de bonheur et de paix. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen »:

Neuvaine à Notre Dame de la Salette : du 11 au 19 décembre retrouvez la Prière de la Neuvaine en français, et aussi La Neuvaine en anglais : Novena to Our Lady of La Salette et La Neuvaine en portugais : Novena de Nossra Senhora da Salette Nous pouvons prier particulièrement cette Neuvaine pour la guérison de la petite Sarah, autiste, qui a été confiée à nos prières par sa grand-mère.

Intention de prière et vidéo du pape pour le mois de novembre 2017 :

Pour les personnes âgées : Un peuple qui ne prend pas soin des grands-parents et ne les traite pas bien est un peuple qui n’a pas d’avenir. Les anciens possèdent la sagesse. C’est à eux qu’est confiée la transmission de l’expérience de la vie, l’histoire d’une famille, d’une communauté, d’un peuple. Soyons proches des personnes âgées afin que, grâce au soutien de leurs familles et des institutions, elles collaborent par leur sagesse et par leur expérience à l’éducation des nouvelles générations. (voir la vidéo du pape décembre 2017)

The Elderly : A people that does not take care of grandparents, that does not treat them well has no future! The elderly have wisdom. They are entrusted with a great responsibility: to transmit their life experience, their family history, the history of a community, of a people. Let us keep in mind our elders, so that sustained by families and institutions, may with their wisdom and experience collaborate in the education of new generations.( See The pope video)

► Prière pour les Jeunes – en préparation du Synode : d’octobre 2018 sur « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel » Seigneur Jésus, ton Eglise qui chemine vers le synode tourne son regard vers tous les jeunes du monde. Nous te prions pour qu’avec courage ils prennent en main leur vie, qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes et qu’ils conservent toujours un cœur libre. Aide-les à répondre, accompagnés par des guides sages et généreux, à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux, pour qu’ils réalisent leur projet de vie et parviennent au bonheur. Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves et rends-les attentifs au bien des frères. Comme le Disciple aimé, qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don. Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés, annonçant avec joie que Tu es le Seigneur. Amen.

Retrouvez toutes les informations, et documents (notamment le Document-préparatoire-du synode-2018 et la  Prière-du-pape-François-pour-les-jeunes )sur le site des Jeunes Cathos avec le Dossier du Synode 2018

INFOS des communautés des Soeurs de Notre Dame de la Salette :

- Samedi 27 janvier 2018 à 18 h 30 à l’église St Roch, paroisse Saint Arnoux de Gap messe d’action de grâces pour Sr Louisette présidée par Mgr Xavier Malle, évêque de Gap, suivie d’un repas partagé (chacun .apporte sa participation).

GIERES - La Salette au cœur de l’Eglise : Ressourcement et formation spirituelle Les Sœurs de la Salette organisent à la maison Mère de Gières nouvellement restaurée des temps de ressourcement et de formation spirituelle autour de la découverte de l’Evangile à travers le message de Marie à la Salette, chaque premier samedi du mois. Il est possible de s’inscrire séparément à l’une ou l’autre des journées, sans nécessairement suivre le programme complet . Voici les autres dates et les thèmes du programme : Samedi 6 janvier 2018 : La réconciliation et Noël –Samedi 3 février 2018 : Gestes et paroles de Marie, modèle d’une vie offerte –Samedi 3 mars 2018 : La réconciliation dans l’engagement au quotidien comme St Joseph – samedi 7 avril 2018 : Actualisation du message de la réconciliation dans le monde d’aujourd’hui – samedi 5 mai 2018 : Marie de la Salette – Marie de l’Evangile – samedi 2 juin 2018 : L’Incarnation- Marie de la Salette et de l’Evangile – samedi 7 juillet 2018 : La famille- le célibat choisi ou non choisi dans l’Eglise. Ces journées débuteront à 9 h et se termineront à 16 h, à la Maison Mère des Sœurs de la Salette, 2 rue de la Plaine à Gières, avec des temps d’enseignement, de réflexion personnelle, d’échanges, de célébrations (messe et prières). Inscriptions en téléphonant au 06 02 08 14 90 ou 04 76 89 41 96 ou par courriel auprès de Sœur Odette (jeanneodette.snds(@)gmail.com).

► Fontaines Saint Martin : Année pastorale 2017/2018  - Journées de recollection trimestrielles pour prier ensemble et approfondir notre foi. Trois journées sont programmées : Deuxième trimestre : jeudi 15 mars  2018 : Thème : « Dans le mystère pascal, renaitre en soi  en accueillant le don de l’amour de Dieu et son pardon » Troisième trimestre : 19 juin 2018 : « Marche, ton Dieu est avec toi » Programme des journées : 10h : première conférence - 11h : Célébration eucharistique suivie de prière personnelle - 12h : Repas partagé suivi de prière personnelle, confession, pause…  - 15h : Deuxième conférence - 16h : Goûter - 16h30 : Médiation de la vie de Jésus à travers le chapelet suivi de la liturgie des Vêpres. La communauté  est heureuse de vivre ce moment fort avec vous. Merci d’annoncer votre présence  en appelant le  04 78 22 20 78 - ou par courrier au 405 rue des Fours, 69270 Fontaines St Martin. (Responsables : Sœur Marie Vianney et  Sœur Florette)

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale au niveau de l’Etat français, est maintenant en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Les dons pour soutenir les projets des Sœurs (notamment en Angola, aux Philippines, à Madagascar), ou au bénéfice de l’opération « parrainage Madagascar » (aide à la scolarisation des enfants dans les écoles des Sœurs à Madagascar) sont à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette – Presbytère – 156000 QUEZAC.

- L’association Le petit Baobab créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret intervient notamment pour soutenir un projet de ferme agro-écologique à Bemahatazana, à Madagascar. Les deux agro écologistes qui étaient déjà venus à Madagascar, Didier et Dominique, viennent de faire un nouveau séjour et ont mis en route le projet, qui a pour but d’approvisionner les cantines scolaires de Bemahatazana  Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

-Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (Pour tous renseignements ou informations  : Secrétariat AASA-SNDS)

► Site Internet des Soeurs de la Salette : N’oubliez pas de consulter le site des Sœurs de Notre Dame la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, agrémentées par une belle galerie photos.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison. Les Sœurs de la Salette et les laïcs de l’association LSLC s’associent au diocèse d’Arlington qui organise des messes et des temps de prière pour les victimes et rescapés  d’abus sexuels. Prochaine messe célébrée par Mgr Michael Burbidge, nouvel évêque d’Arlington, le lundi 26 février 2018, à 19 h 30 à l’église catholique St Charles Borromée, 3304 Washington Blvd, Arlington, Virginia 22201.

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : Bientôt Noël à la Sallette Plus de 70 personnes sont déjà inscrites pour la période de Noël au Sanctuaire. Nous rappelons que l’hôtellerie est ouverte pour la période de Noel / Nouvel an, du vendredi 22 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018, et nous sommes spécialement invités pour vivre le temps de Noël auprès de la Belle Dame. Il reste des places !!

Programme de Noël - Nouvel An – Epiphanie à la Salette (Noel-et-Nouvel-An-2017-2018)

- Du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018 (tous les jours) : 8h30 – Laudes11 h Messe -  En journée : temps d’enseignement pour les adultes ; temps d’activités pour les enfants, les jeunes et les familles (balades, concours de bonhommes de neige, jeux, ateliers, cuisine, décoration, bricolage...) – 18h  Messe18h40  Vêpres - En soirée : veillée animée.

- Pour Noël : Samedi 23 décembre 2017 : Présentation audiovisuelle du Message de Notre-Dame de la Salette, visite guidée -  Dimanche 24 décembre 2017 : 11h00 – Messe - l’après-midi : activités selon la météo / temps convivial - 22h30 : Messe de la Vigile de Noël et après la Messe - temps festif - Lundi 25 décembre 2017 11h00  Messe - 12h00 : Repas festif - l’après-midi : activités selon la météo.

- Saint Sylvestre / Nouvel an : Samedi 30 décembre 2017 : Présentation audiovisuelle du Message de Notre-Dame de La Salette, visite guidée -  Dimanche 31 décembre 2017 : 11h00 Messe - l’après-midi : activités selon la météo - 22h00  Adoration du Saint Sacrement - 23h00 : Messe suivie d’un temps festif - Lundi 1er janvier 2018 : 11h00  Messe -: 12h00 : Repas festif - l’après-midi : activités selon la météo

- Épiphanie : Dimanche 7 janvier 2018 : 11h00  Messe suivie du repas avec le partage de la galette des Rois

- Renseignements, réservation de l’hébergement : Sanctuaire de Notre Dame de La Salette Service Réception : Tél : + 33 (0) 4 76 30 32 90 Fax : +33 (0) 4 76 30 03 65 Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Nous continuons à prier tout particulièrement pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi des vocations religieuses.

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/ (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde, et des infos sur les Laïcs salettins.

- Vous y trouverez aussi les Voeux du Père Silvano pour Noël et la Nouvelle Année (nous y reviendrons la semaine prochaine)

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres)

- J’exhorte tout le monde à vivre la joie de la mission en témoignant de l'Évangile dans les milieux où chacun vit et travaille (14 décembre)

- Le chrétien est appelé à s’engager concrètement dans les réalités terrestres, en les éclairant avec la lumière qui vient de Dieu (13 décembre)

- Demandons la grâce de rendre notre foi toujours plus opérante à travers la charité (11 décembre)

L'action politique doit être véritablement au service de la personne humaine, du bien commun et du respect de la création (10 décembre)

- La corruption doit être combattue avec force. C’est un mal construit sur l’idolâtrie de l’argent qui blesse la dignité humaine (9 décembre)

- Que la Vierge Marie soit toujours notre refuge, notre consolation et la voie qui nous mène au Christ (8 décembre)

-Tous nous avons des talents que Dieu nous a donnés, personne ne peut se dire si pauvre au point de ne pas pouvoir donner quelque chose aux autres (7 décembre)

- Aux yeux de Dieu, aucun de ses enfants ne peut être écarté; Il confie à chacun une mission (6 décembre)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : « La messe nous permet de recevoir de Dieu ce dont nous avons vraiment besoin » Le pape François poursuit ses catéchèses sur la messe en posant la question : « pourquoi aller à la messe le dimanche ? » Dans sa Catéchèse du 13 décembre 2017 il nous rappelle que le dimanche, premier jour de la semaine, est le jour de la Résurrection de Jésus, et aussi celui de la Pentecôte, le jour où nous sommes invités à vivre plus particulièrement en communion avec lui. La célébration dominicale est donc au centre de la vie chrétienne. « Le dimanche est pour nous un jour sanctifié par la célébration eucharistique, présence vivante du Seigneur parmi nous, qui vient à notre rencontre. C’est la messe qui fait que le dimanche est chrétien ! Un dimanche sans rencontre avec le Seigneur n’aurait pas de sens pour un chrétien. Ainsi, les Communautés qui ne peuvent pas avoir de messe sont appelées quand même à se rassembler le dimanche, pour « faire Eglise ». Le pape déplore que certaines personnes ou communautés aient perdu ce sens du dimanche, ce sens de la fête et du repos qui restaure l’âme et le corps. Le concile Vatican II a confirmé que le dimanche est le jour primordial, jour de joie et jour d’abstention du travail. Certes, la qualité de la vie chrétienne se mesure à l’amour que nous avons les uns pour les autres. Mais le dimanche nous permet de puiser auprès de Dieu à la source de l’Eucharistie, ce dont nous avons vraiment besoin pour accomplir son commandement de l’Amour. Avec la grâce de Jésus nous pouvons mettre en pratique son commandement et être vraiment ses disciples. C’est pourquoi le dimanche est un jour sanctifié. La rencontre dominicale nous donne la force de vivre l’aujourd’hui avec confiance et courage, et de marcher dans l’espérance vers le dimanche sans couchant de la vie éternelle lorsque nous vivrons pleinement et pout toujours avec le Seigneur. Nous n’allons pas à la messe pour donner quelque chose à Dieu, mais pour recevoir de lui ce dont nous avons vraiment besoin.

A méditer : « Je vous ai donné six jours pour travailler, je me suis réservé le septième, et l’on ne veut pas me l’accorder… » Laissons-nous interpeller par Notre Dame de la Salette  : oui, le septième jour est à Dieu. Il l’a voulu pour nous affranchir des contraintes du travail, du cercle vicieux de la production et de la consommation, pour nous faire prendre conscience que nous sommes des hommes libres, d’une liberté qui est don de Dieu. Il s’est réservé ce jour pour nous rappeler que nous sommes ses « fils dans le Christ », conduits par son Esprit (M 8,16). Ce jour, qui nous restitue notre liberté et notre dignité, nous rassemble aussi comme des frères, des frères à réconcilier ! Que faisons-nous de nos dimanches ? (de la Neuvaine à ND de la Salette du Père Roger Castel, ms)

Oui, il y a de quoi réfléchir : en ce temps de l’Avent nous sommes invités à nous préparer à Noël : chaque dimanche les textes de la liturgie nous le rappellent. En ces derniers dimanches avant Noël, de nombreux commerces sont ouverts, nous invitant aussi, mais d’une autre manière à préparer Noël, la fête, les cadeaux, les retrouvailles familiales… mais aussi peut être à oublier que le dimanche est avant tout un jour de repos consacré au Seigneur. A quoi accordons nous le plus d’importance dans cette préparation  Noël ?  Oui, que faisons-nous de nos dimanches en ce temps de l’Avent où le Seigneur nous invite à une vraie conversion de notre coeur ?

Prions : Vierge fidèle, toi qui veux nous rendre à notre dignité d’hommes libres, et de fils de Dieu, apprends-nous les chemins de la réconciliation avec nos frères. Que brille sur nous le Jour du Seigneur, qu’il donne sens à notre travail et à nos solidarités, afin qu’en Jésus-Christ nous rendions grâces à Dieu qui veut que tout homme soit sauvé.

► Mieux comprendre la Messe : Nous allons aborder le « contenu » de la messe, et les diverses « phases » que nous pouvons y vivre. Tout d’abord, dans cette 5ème rubrique, nous vous proposons d’évoquer la procession d’entrée, son importance (même si elle n’est pas toujours « solennelle) et l’importance de l’autel, qui n’est pas une table quelconque, mais la table consacrée (ceux qui ont eu l’occasion d’assister à une telle consécration par l’évêque lors de l’inauguration après une restauration de l’église le comprendront mieux) sur laquelle est célébrée le « sacrifice » de la messe, et qui doit être l’objet de vénération et de respect (ce n’est pas  une table sur laquelle on pose n’importe quoi). Sur l’autel on pose une nappe, des cierges, et s’il est dédié  à un saint, des reliques de ce saint y sont généralement scellées, et .manifestent notre union avec tous ceux et toutes celles qui nous ont précédés

- Petite réflexion en complément de la semaine dernière : « Arriver en avance à la messe » "Pourquoi devez-vous tous arriver à la dernière minute: Tu aurais dû arriver plus tôt pour être capable de prier et de demander au Seigneur d'envoyer son Esprit Saint pour qu'Il t'accorde un esprit de paix et te purifie de l'esprit du monde, de tes préoccupations, tes problèmes et tes distractions afin de te permettre de vivre ce moment si sacré. Pourtant, tu arrives presqu'au moment où la célébration est sur le point de commencer et tu participes comme s'il s'agissait d'un événement ordinaire, sans aucune préparation spirituelle. Pourquoi ? C'est ici le plus grand des Miracles. Tu vas vivre le moment où le Dieu Très Haut donne son plus grand cadeau et tu ne sais pas comment l'apprécier." (Catalina de Bolivie dans « Votre messe ne sera plus jamais la même »)

► Info Vatican : Pour mieux célébrer le pardon. Un document intitulé « La fête du pardon avec le pape François - guide pour la confession et les indulgences », vient d’être publié par le Vatican. Ce guide veut encourager le fidèle à remettre la confession au centre de la vie chrétienne. C’est un instrument utile pour pouvoir s’approcher du sacrement de la réconciliation avec humilité, sérénité et une bonne préparation. Dans ce livre de 100 pages, non seulement le fidèle trouvera des éléments de réflexion et de formation sur le sacrement de la réconciliation, mais les prêtres aussi pourront enrichir leur expérience pastorale et spirituelle avec le soutien du magistère du pape. Les indications du pape François, recueillies dans le document, visent à favoriser la rencontre entre le Père et le pécheur repenti. Le livre se termine par le commentaire, par le pape François, de trois paraboles significatives dans l’optique de la réconciliation : celle de la pécheresse qui embrasse les pieds du Christ, comme le raconte saint Luc ; celle de la femme adultère pardonnée, d’après le récit de saint Jean, et celle du serviteur impitoyable, comme le rapporte saint Matthieu.

Adhésion à notre association AASA-SNDS : (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

«  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi, et aide-nous à bien nous préparer à la venue de ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine à tous

En union de prières

Pierrot, Patou

Secrétariat AASA-SNDS

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 15 décembre 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 7 décembre 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 7 décembre 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 30 novembre 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 30 novembre 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 24 novembre 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 24 novembre 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 16 novembre 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 16 novembre 2017

 

Page 1 sur 6

«DébutPrécédent123456SuivantFin»
The secret of any online business is web hosting. Select the best hosting service reading offered by justhost.