Association d

Infos et nouvelles

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 25 mai 2017

« En cette fête de l’Ascension du Seigneur, soyez sûrs que, même à travers les apparences contraires, nous sommes toujours aimés de Dieu et que son amour pour nous ne cessera jamais » (pape François)

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Nous célébrons ce jeudi la Fête de l’Ascension : ainsi s’achève le temps des rencontres du Ressuscité avec ses disciples ; ils ne le verront plus de leurs yeux. Cependant, selon sa promesse, il sera toujours avec eux, mais d’une présence intérieure ; il sera en eux. Le Christ n’est plus visible, mais il leur promet la venue de l’Esprit à la Pentecôte. Il s’agit d’un nouveau mode de présence. Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi. L’Ascension est source de liberté : loin de s’imposer aux hommes, Jésus les laisse libres de croire, et donc d’aimer véritablement. Jésus ne cesse d’inviter les hommes à le suivre : dans la foi, ils doivent apprendre à lire les signes de sa présence et de son action, en particulier dans la célébration des sacrements, notamment l’Eucharistie, mais aussi dans sa Parole, son Peuple, ses ministres (évêques, prêtres, diacres)… « Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? » (Ac 1, 11) s’entendent dire les apôtres : l’Ascension du Christ est aussi un appel à un plus grand engagement dans le monde pour porter la Bonne Nouvelle.

En préparation à cette fête de la Pentecôte, nous pouvons dire une Neuvaine à l'Esprit Saint , reprendre chaque jour la prière du Veni Creator (Viens Esprit Créateur), ou une autre prière à l’Esprit Saint (voir ci joint)

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation de l’évangile pour la Fête de l'Ascension jeudi 25 mai 2015 et du dimanche 28 mai 2017,  septième dimanche de Pâques et aussi

« La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ » (Jn 17, 3)

L’évangile de ce dernier dimanche du temps pascal nous emmène dans l’intimité de Jésus avec son Père. Jésus prie pour les disciples que le Père lui a donnés, pour qu’ils aient la Vie éternelle, et rend grâces parce qu’ils ont gardé ses paroles. Cette prière, où Jésus glorifie son Père pour l’œuvre accomplie, il l’adresse aussi pour nous tous. Sachons donc reconnaître en Jésus l’envoyé du Père, écouter et mettre en pratique ses paroles, accueillir les dons qu’il nous transmet de la part du Père, afin d’avoir part nous aussi au seul bonheur véritable, celui de la Vie éternelle.

« Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire ; fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous jusqu’à la fin des temps, comme il nous l’a promis. » (Collecte de la messe du jour)

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, à la Miséricorde, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Comme chaque semaine, présentons au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions.

- Prions pour le frère de Soeur Jacky (SNDS en mission en France, à Gap), Ratovomanana, qui vient de décéder. Il avait 40 ans et laissé 3 orphelins. En communion avec toute sa famille, nous prions pour le repos de son âme.

- Les voyages  de Sr Estelle et Sr Gloria aux USA et de Sr Élisabeth au Myanmar et en Italie se sont bien passés ; les Sœurs sont bien rentrées en France. Avec elles rendons grâces en partageant ce mot reçu de leu part : « Nous savons que vous nous avez portées dans la prière et/ou la pensée pour ces missions. Du fond du Cœur " UN GRAND MERCI". Que Dieu vous bénisse. Sr Élisabeth et son Conseil »

- Prions et rendons grâce pour les Soeurs qui renouvellent leurs vœux ce mois-ci, (ou qui ont renouvelé leurs vœux) : Sœur Caurenia (29 avril), Sœur Geneviève et Sœur Mary May (31 mai) aux Philippines ; Sœur Clotilde le 18 mai en Italie, Sœur Lucile le 21 mai, Sœur Marguerite et Sœur Arisoa le 24 mai en France.

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur

- Prions pour tous les enfants qui se préparent à leur première rencontre avec Jésus dans l’Eucharistie, comme Lola, petite fille de Marie Claude et Roger, et pour ceux qui vont recevoir le sacrement de confirmation  Que la Vierge Marie les accompagne  toute leur vie sur le chemin qui les conduira à Jésus et à son Père

- Prions pour tous les jeunes, en particulier ceux qui sont en recherche d’un sens à leur vie, et pour que notre Eglise soit un lieu d’accueil et de réflexion pour leur permettre de découvrir la lumière du Christ.

- Prions pour tous nos prêtres, avec une pensée spéciale pour ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses, et vivre leur mission dans la fidélité au Christ.

-  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Prions pour toutes les victimes des attentats, de la violence aveugle, comme ce fut le cas cette semaine à Manchester. Prions pour les familles qui pleurent leurs membres disparus, pour les blessés, ceux qui luttent pour la vie. Prions aussi pour ceux qui sont à l’origine ou qui perpétuent des actes terroristes, afin que le Seigneur change leurs coeurs.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, qui s’enfonce dans la crise économique et financière, et que Sœur Regina a confié à nos prières, et Madagascar, sujet à tant de violence, d’exploitations, de misère, et prions avec les évêques qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. ».

Prière avec le Cardinal Tagle  : Le cardinal archevêque de Manille (Philippines), Luis Antonio Tagle, président de Caritas Internationalis,  a célébré mercredi 24 mai la messe au Sanctuaire de  la Sainte Face du Christ, à Manoppello, dans les Abruzzes (Italie). Dans son homélie, le cardinal Tagle, a d’abord salué et souhaité la paix aux Philippines, où la dévotion pour la Sainte-Face, - « image sacrée qui est une bénédiction pour tous » - , est très vivante, vibrante et largement répandue. Le cardinal Tagle a aussi invité à « prier pour la paix en Syrie et au Venezuela, et pour les populations qui souffrent de la faim en Afrique ».

► A méditer (de l’Homélie du Cardinal Parolin à Fatima  - 12 mai 2017)

Notre Dame nous invite à nous engager dans ce combat de son divin Fils, notamment par la prière quotidienne du Rosaire pour la paix dans le monde. Car, bien que tout dépende de Dieu et de sa grâce, il faut agir comme si tout dépendait de nous, en demandant à la Vierge Marie que le cœur des personnes, le foyer des familles, le cheminement des peuples et l’esprit fraternel de l’humanité tout entière lui soient consacrés et soient placés sous sa protection et sous sa conduite. Elle veut des gens tout donnés ! « Si l’on fait ce que je vous dis, beaucoup d’âmes seront sauvées et il y aura la paix» (13 juillet 1917). Finalement, ce qui vaincra la guerre, c’est un cœur : le Cœur de la Mère obtiendra la victoire, à la tête de millions de ses fils et de ses filles »

Des millions de personnes vivent encore au centre de conflits insensés. Même dans des lieux naguère considérés comme sûrs, on perçoit un sentiment général de peur. Nous sommes fréquemment accablés par des images de mort, de la douleur d’innocents qui implorent aide et consolation, du deuil de qui pleure un être cher à cause de la haine et de la violence, du drame des réfugiés qui fuient la guerre ou des migrants qui périssent tragiquement» (Discours du pape au Corps diplomatique, 9 janvier 2017). Au milieu de toute cette préoccupation et de cette incertitude quant à l’avenir, qu’est-ce que Fatima nous demande? La persévérance dans la consécration au Cœur Immaculé de Marie, vécue chaque jour par la prière du Rosaire. Et si, malgré la prière, les guerres persistent? Même si l’on ne voit pas de résultats immédiats, persévérons dans la prière; celle-ci n’est jamais inutile. Tôt ou tard, elle portera du fruit. La prière est un capital placé entre les mains de Dieu et qu’il fera fructifier selon ses temps et ses desseins, très différents des nôtres. C’est une invitation à arrêter la progression du mal en entrant dans l’océan de l’Amour divin comme en résistance – et non capitulation – à la banalité et à la fatalité du mal. Avec la générosité et le courage de Marie, offrons à Jésus notre corps, pour qu’il puisse continuer à habiter au milieu des hommes; offrons-lui nos mains pour caresser les tout-petits et les pauvres; nos pieds, pour aller à la rencontre de nos frères; nos bras, pour soutenir ceux qui sont faibles et pour travailler à la vigne du Seigneur ; notre esprit, pour penser et faire des projets à la lumière de l’Évangile; et surtout notre cœur, pour aimer et pour prendre des décisions selon la volonté de Dieu.

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

Prière pour les SNDS : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Mois de Mai, mois de Marie : Durant ce mois de mai, nous sommes invités à prendre tout spécialement Marie avec nous, à l’introduire davantage « dans nos maisons », « dans nos communautés », « dans nos familles », « dans nos coeurs » - notamment à travers la prière du Rosaire - nous vous proposons aussi de découvrir et méditer 4 « spécificités » de la Vierge Marie, objets de notre vénération pour elle et pouvant nourrir notre prière avec elle :

4 - Marie, Reine du Ciel et Mère de l’Eglise. Les quatrième et cinquième Mystères Glorieux du Rosaire nous invitent à méditer sur l’Assomption de Marie et son Couronnement au Ciel. Le livre de l’Apocalypse au chapitre 12 nous offre une image claire de Marie élevée au ciel et placée en tant que Reine du Ciel : « Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. » (Ap 12,1). Le couronnement de Marie au Ciel est à mettre en relation avec son Assomption, fête qui célèbre à la fois la mort, la résurrection, la montée au ciel, l'entrée au paradis et le couronnement de la Vierge au terme de sa vie terrestre. Première créature humaine à entrer avec son corps et son âme dans la gloire de Dieu, elle préfigure notre destinée. C’est le 1er novembre 1950 que le pape Pie XII a solennellement défini comme Dogme, après consultation de tous les évêques qui étaient unanimes sur ce point, que « l'Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste »  (constitution apostolique Munificentissimus Deus)

«  Ô Vierge Immaculée, préservée du péché, en ton âme, en ton corps, tu entres dans les Cieux ; emportée dans la gloire, sainte Reine des Cieux, tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu. » (Chant "Couronnée d’étoiles")

Marie est aussi Mère de l’Église. Les premiers chrétiens ont attaché beaucoup de prix à la présence de Marie au pied de la croix de son Fils, et se rappelant ces paroles de Jésus à Marie, « Voici ton fils » et à Jean, "Voici ta mère", (Jn 19, 26 et 27), ils ont considéré que Jésus avait fait de Marie la Mère de tous les enfants de Dieu, la mère de tous les chrétiens. Mais dès les Noces de Cana la Vierge Marie disait aux serviteurs "Faites tout ce qu'il vous dira", exprimant ainsi sa prévenance maternelle pour l'Eglise naissante, lui montrant le Christ, Celui à suivre, Celui  qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Suivre le Christ, en se mettant à l’écoute de Marie est le Chemin de l'Eglise en marche vers le Royaume de Dieu. Marie est ainsi Mère de toute l'Eglise car elle rassemble en son Fils les croyants. A la Salette, comme à Fatima, Marie est apparue comme une Mère soucieuse de ses enfants, soucieuse des les « ramener » à son Fils. Cependant l'expression Mère de l’Église n'a vu le jour qu'à la fin du concile Vatican II (en 1963). Le pape Paul VI a alors proclamé Marie Mère de l’Église, c'est-à-dire Mère de ses fidèles et de ses pasteurs.

« Nous avons une Mère ! Cramponnés à elle comme des enfants, vivons de l’espérance fondée sur Jésus, car, (…) quand Jésus est monté au ciel, il a apporté auprès du Père céleste l’humanité – notre humanité – qu’il avait assumée dans le sein de la Vierge Mère ; et il ne s’en séparera jamais plus » (pape François à Fatima – 13 mai 2017)

► Prière pour la France : Nous vous continuons à prier comme chaque semaine pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne. Et prions pour ceux qui sont appelés à diriger notre pays : « Seigneur, je te remercie pour toutes les personnes engagées en politique. Je te confie tout spécialement nos dirigeants, leurs familles et leurs équipes. Libère-les des pressions qu’ils subissent chaque jour des médias, des lobbies, de l’argent et de l’opinion publique. Qu’aidés par ton Esprit Saint, ils réalisent ta volonté dans leur fonction, leurs décisions et leurs engagements sans douter d’eux-mêmes et des dons que tu leur a donnés. Qu’ils gardent le souci de protéger toute la création en sachant toujours gérer les priorités avec justice et vérité dans le respect de la personne humaine et du bien commun. Que ton amour leur donne l’amour des autres comme d’eux-mêmes. Enfin, qu’ils soient conscients de ta présence à leurs côtés et qu’ils avancent toujours avec toi courageusement et fidèlement. Amen ! » (Père Laurent Stalla-Bourdillon, curé de Sainte Clotilde (Paris VII° et aumônier des parlementaires)

Prière pour le pape  : Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima) « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de mai 2017 :

Chrétiens d’Afrique, témoins de la paix : Pour les chrétiens d’Afrique afin qu’ils rendent un témoignage prophétique de réconciliation, de justice et de paix, en prenant pour modèle Jésus Miséricordieux.

Christians in Africa : That Christians in Africa, in imitation of the Merciful Jesus, may give prophetic witness to reconciliation, justice, and peace.

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Ecouter

Prendre le temps d´écouter l´autre, c´est répondre à une immense soif propre à chaque personne. En fait il ne s’agir pas d’écouter « superficiellement » ou de manière passive, mais de l’écoute active, empathique, bienveillante. Ecouter vraiment, c’est une activité humanisante par excellence. Une telle écoute n’est pas innée, mais elle peut s’apprendre. C’est très important de savoir écouter quelqu’un, notamment dans ses « émotions ».  C’est un besoin pour chaque personne, comme celui d’être reconnu et accepté. Le manque d’écoute, au sein des couples, dans les familles, dans les communautés, entre amis ou collègues de travail peut être dramatique. Et c’est ce dont souffrent le plus les personnes isolées. Pour apprendre à bien écouter, commençons par éviter cinq écueils, signes de « non-écoute » : la fuite (par manque de disponibilité, peur, détournement de la conversation ….), le jugement (qui empêche l’autre de se confier en vérité), l’interprétation (ne pas commenter ce que dit l’autre), le conseil (proposer « sa » solution sans avoir pris le temps de comprendre l’autre),  et l’enquête (questions que l’on pose par autorité ou curiosité malsaine). Une vraie écoute doit permette à l’autre de retrouver ressort, courage, force de vie.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Dernière  journée de recollection de l’année 2016/2017 : mercredi 28 juin.

- Communauté de Blesle : dimanche 28 mai 2017 : journée multiculturelle animée parles Soeurs de la Salette. Messe à 10 h 30 suivi d’un repas de solidarité au profit de l’école d’Andraimasina – Madagascar. Vente de produits malgaches. Salle polyvalente de Blesle. Participation : 15 euros pour les adultes, 8 euros pour les enfants.  Inscriptions / renseignements au 04.71.76.26.83 ou 06.38.79.17.06 – email :

► Site Internet des Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". Nous sommes appelés tout particulièrement à prier pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi vocations religieuses.  L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins, avec en particulier dans les prochaines semaines :

- Samedi 27 mai : Samedi-festif-avec-Marie-en famille

- du 13 au 16 juillet : A-l-écoute-de-la-Belle-Dame retraite animée par un missionnaire de la Salette.

- du 27 au 28 mai : La-joie-de-l’amour-en-famille (célébrations de jubilés, anniversaires de mariage…) – autres dates : 17-18 juin, 26-27 août, 30 sept-1er octobre, 28-29 octobre.

- mercredi 31 mai : Fête-de-la-Visitation

- dimanche 4 juin : Fête-de-la-Pentecôte

- mercredis 7, 14, 21 juin : Un-jour-avec-Marie-à-La-Salette

- weekend du 17-18 juin : Retraite-eucharistique

Et pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette-agenda-complet-2017

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou  04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

Grand pèlerinage à la Salette avec les SNDS du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) Samedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi. (voir tract avec programme en cliquant sur Pèlerinage la Salette 9 au 11 juin 2017)

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/ (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

- Vous pourrez y découvrir  notamment la toute nouvelle équipe de coordination internationale des laïcs salettins

Par ailleurs, sur le site des Etats Unis . https://www.lasalette.org/ vous trouverez une quantité d'articles en anglais sur la Salette, les Missionaires de la Salette, les laïcs et la famille Salettine.

On the website of the United States https://www.lasalette.org/ you will find a lot of articles in English on La Salette, the Missionaries,  the laity and the Salettine family .

- Signalons aussi un pèlerinage en Terre Sainte organisé par les laïcs salettins de Californie (USA) du 29 novembre au 9 décembre 2017, au départ de Los Angeles.

- Holy Land PilgrimageChristmas tree lighting in Bethlehem – organized by the Laity of California - from Los Angeles: Wednesday November 29 – Saturday December 9, 2017 – Click here to  view the program -   For more information and reservation, please contact:  Paul – (925) 784-0079  Belle – (510) 557-4420  Fax: (888) 349-6019  Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Avec les catholiques en Chine, confions-nous à Marie, pour avoir la grâce de supporter avec patience et vaincre les difficultés avec amour (24 mai)

- C’est dans le dialogue que peut se projeter un avenir partagé. C’est par le dialogue que nous construisons la paix, en prenant soin de tous (23 mai)

- Nous sommes appelés à vivre non pas sans les autres, sur ou contre les autres, mais avec les autres, pour les autres, et dans les autres (22 mai)

- Marie nous enseigne à espérer en Dieu même quand tout semble dénué de sens, même quand Dieu semble caché (21 mai)

- La paix repose sur la justice, le développement humain intégral, le respect des droits humains, la protection de la création (20 mai)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : « La thérapie de l’Espérance ». Le pape François nous invite, dans sa catéchèse du mercredi 24 mai 2017 à réfléchir à partir du passage de l’Evangile de Saint Luc, relatant l’épisode des disciples d’Emmaüs, et notamment le moment où ceux-ci reconnaissent Jésus lors de la fraction du pain (Lc 24, 28-32). Les deux hommes qui marchent sur la route sont déçus, tristes, laissant derrière eux l’amertume d’une histoire qui a mal fini…. Ce qu’ils espéraient avec enthousiasme ne s’est pas réalisé comme ils le souhaitaient, leur espérance humaine a été anéantie. Jésus, dont ils espéraient enfin la « révélation », est resté sans défense et a été incapable de résister au mal qu’on lui a fait subir. Ils quittent Jérusalem, cherchant à ôter de leur esprit ce souvenir douloureux… Et voici que se produit cette rencontre avec Jésus, qui semble tout à fait fortuite… A l’image de beaucoup de rencontres que nous pouvons faire dans notre vie. Et Jésus leur fait une « thérapie de l’Espérance ». Tout d’abord, il pose des questions, il écoute, il leur laisse le temps d’exprimer en profondeur leur déception, leur amertume. Et puis il leur parle de l’Ecriture, afin d’éclairer leurs esprits. Combien de fois dans notre vie avons nous espéré, étions nous sur le point de vivre un bonheur,  et avons été déçus ?  Jésus marche avec toutes les personnes désespérées, et arrive à leur redonner l’espérance.  L’espérance passe toujours par des échecs. Mais Dieu n’est pas un Dieu qui écrase, notre Dieu est une lumière qui éclaire même dans nos nuits les plus froides, et « réchauffe les coeurs ». Et il répète pour les disciples le geste qui est au coeur de chaque eucharistie ; il rompt le pain, le bénit et le leur donne… et alors leurs yeux s’ouvrent. Cet épisode des pèlerins d’Emmaüs est aussi l’image de notre vie. C’est l’histoire de l’Eglise. Faite d’illusions, de déceptions, de sacrifices. Et c’est là que Jésus fait éclater sa Parole de Vie. Et le cœur des personnes se remet à briller d’espérance.  Nous avons tous eu dans notre existence des moments sombres, où nous sommes tristes, abattus. Mais Jésus est toujours avec nous, auprès de nous pour nous redonner espérance et nous dire « avance » ! De manière discrète, Jésus marche avec toutes les personnes découragées. Il leur parle avant tout par les Ecritures. Puis il répète le geste de l’Eucharistie. » Ainsi le pape invite les communautés chrétiennes à agir de même: La communauté chrétienne n’est pas une citadelle fermée, elle marche sur la route avec d’autres personnes, qui les écoutent et les aident à avancer, avec leurs espérances et leurs déceptions. L’Eglise écoute les histoires de tous, pour leur offrir la Parole de vie, le témoignage de l’amour fidèle de Dieu. Alors le cœur des personnes peut brûler d’espérance. » Dieu ne cessera jamais de nous aimer, il marchera avec nous toujours même dans les moments les plus douloureux, les plus difficiles Avançons donc avec cette espérance, de savoir qu’il marche à nos côtés, toujours.

► Oui, Dieu marche toujours avec nous : Un témoignage fort de Nassera Frugier face à la maladie de Lyme. L’émission de KTO  Un Coeur qui écoute nous présente cette semaine le témoignage impressionnant de Nassera Frugier, qui nous partager sa foi en Dieu et ses souffrances continues liées à cette maladie transmise par la piqûre d'une tique, la maladie de Lyme. Cette maladie – qui a atteint chez elle un stade irréversible - additionne les symptômes d'une centaine d'affections connues, ce qui la rend intolérable mais surtout difficilement décelable. Nassera Frugier, musulmane convertie au christianisme, raconte l'enfer de cette maladie dans un livre "Lyme, Cancer de l'âme" (Editions franciscaines). Sur le plateau de KTO, elle raconte comment cette croix lui a permis de s'ouvrir aux autres, de découvrir la vraie joie et de vivre en Dieu.

INFOS diverses / Madagascar :

Le Père Pedro (bien connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar) est invité par le Rotary Club de Romans le samedi 24 juin à 20 h : Il donnera une conférence au Centre culturel St Hippolyte St Jean Bosco 17 bd Rémy Roure - 26100 Romans sur Isère. L’entrée est  gratuite.  Possibilité de dons ;  urnes prévues à cet effet.  Dédicace du dernier livre du Père Pedro - Petit cocktail à la fin de la soirée.

- Le projet de ferme pédagogique à Bemahatazana se poursuit également  avec Marie Christine Veyret et l’association « le petit Baobab », et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Rappel ; l’association Le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret et fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Adhésion à notre association AASA-SNDS : (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »)

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

«  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide nous à nous laisser guider par toi pour aller à la rencontre de ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine et bonne fête de l’Ascension à tous

En union de prières

Pierrot, Patou

Secrétariat AASA-SNDS

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 25 mai 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 19 mai 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 19 mai 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 12 mai 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 12 mai 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 4 mai 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 4 mai 2017

 

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 27 avril 2017

Lire la suite : Message aux amis des Sœurs de la Salette – 27 avril 2017

 

Page 1 sur 3

«DébutPrécédent123SuivantFin»
The secret of any online business is web hosting. Select the best hosting service reading offered by justhost.