Association d

Message aux amis des Sœurs de la Salette – 29 mars 2018

 

Acclamé puis rejeté par le peuple, Jésus donne sa vie par amour pour son Père et pour le monde.

Mystère du calvaire, scandale de la croix, le Maitre de la Terre, esclave sur ce bois !

Victime dérisoire, toi seul es le Sauveur, toi seul, le roi de gloire, au rang des malfaiteurs.

Tu sais combien les hommes ignorent ce qu'ils font ; tu n'as jugé personne, tu donnes ton pardon,

Partout, des pauvres pleurent, partout on fait souffrir ;

Pitié pour ceux qui meurent et ceux qui font mourir,

Afin que vienne l'heure promise à toute chair, Seigneur, ta croix demeure dressée sur l'univers;

Sommet de notre terre où meurt la mort vaincue, où Dieu se montre Père en nous donnant Jésus.

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Nous sommes entrés dans le Triduum Pascal – sommet de toute l’année liturgique, comme le rappelle le pape François dans sa catéchèse – et allons revivre durant les trois jours du Jeudi Saint au dimanche de Pâques les dernières heures de Jésus : son dernier repas avec ses disciples, son agonie, sa Passion, sa mort et sa Résurrection. Arrivés au terme de ce Carême, même si nous attendons avec impatience de célébrer dans la joie la Fête de Pâques, il est bon d’accompagner Jésus dans ces moments où il accomplit en pleine conscience et communion avec son Père son « passage » qui nous vaut la Rédemption et nous ouvre la porte du Paradis.

► Ci-joint vous trouverez le texte de la lecture du prophète Isaïe et une méditation pour ce Vendredi Saint 30 mars,

« La multitude avait été consternée en le voyant… C’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé » (Is 53, 12 ; 53, 4)

Nous pouvons méditer en silence les événements de ce Triduum pascal, - et aussi certains textes que vous trouverez dans ce message - qui nous interpellent chacun dans notre vie personnelle, dans notre relation avec Jésus, dans nos relations avec nos frères, dans notre conscience et dans notre mission au sein de l’Eglise et de notre monde.

Prière : Ô notre Père, le récit de la Passion de ton Fils une fois de plus suscite en réponse notre amour. Nous voici entraînés ensemble dans sa Pâque. Fais-nous passer des ténèbres à la lumière où il règne avec toi. Nous t’en prions encore : que sa Passion achemine l’humanité entière vers la gloire de sa Résurrection car il règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

► Vous trouverez également ci-joint les commentaires et la méditation pour le  Dimanche de Pâques 1er avril, (un autre message vous sera envoyé pour le jour de la Résurrection)

Rappel : Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut pour tous les textes de ce dimanche,et sur le blog des Etats Unis https://salettinian.blogspot.fr/ . des explication  - en anglais, français et espagnol - des lectures du dimanche en lien avec le message de la Salette par le Père René Butler, Missionnaire de la Salette.

Commentaires d’évangile : http://evangile.oneswiss.net/

Intentions de prière et actions de grâces :

Vendredi Saint : Cri de Dieu : Toute croix, n'importe laquelle est insupportable fardeau. Avec le corps tordu, n'est-ce pas l’être tout entier qui est torturé et qui se met à crier ? Dans ton cri ô Christ s’entendent les cris de tous les crucifiés : les surchargés de croix, les rabotés par la vie à qui ne reste rien que leur pauvre cri. Dans ton cri ô Christ, c'est Dieu lui-même qui crie et qui se mêle à tous les cris des humains crucifiés. Ô Christ, entre tes bras écartelés et tellement déployés l'univers entier et ses détresses, et ses cris se posent tout contre toi. Tu les saisis tous, les humains et leurs croix et leurs cris. Tu les prends tous et tu les portes tous jusqu'à la Résurrection, où corps, êtres et visages seront rendus à la beauté d'origine pour laquelle ils ont été sculptés (Charles Singer)

Nous vous proposons aujourd’hui de rassembler vos intentions de prière et les confier à la compassion et à la Miséricorde de Jésus sur son chemin de Croix, pour qu’il les prenne avec lui aussi sur le chemin de la Résurrection.

Jésus condamné à être crucifié : nous te confions tous ceux qui aujourd’hui subissent des persécutions, notamment tant de chrétiens à travers le monde, ceux qui subissent des outrages ou qui sont dénigrés à cause de leur Foi :

Jésus chargé de la croix : nous te confions tous ceux qui ont de lourdes épreuves à porter, maladie, chômage, difficultés financières, problèmes familiaux, .qu’ils trouvent force et courage en toi.

Jésus qui tombes une première fois sous le poids de la croix : nous te confions ceux qui désespèrent et qui doutent, qui manquent et d’espérance de confiance en l’avenir, qui ont du mal à faire face aux difficultés de la vie.

Jésus qui rencontres ta mère : nous te confions toutes les mamans qui se donnent sans compter pour leurs enfants, pour leur famille ; et aussi pour celles qui pleurent la perte d’un enfant, ou qui souffrent de ne pas en avoir.

Jésus aidé par Simon de Cyrène pour porter la croix : nous te confions ceux qui sont au service de leurs frères les plus démunis, sans abris, migrants, et aussi les victimes de la guerre, ou de la pauvreté dans tant de pays au monde

Jésus, dont Sainte Véronique a essuyé le visage : nous te confions toutes les personnes qui se dévouent au service des autres, dans les hôpitaux, les maisons de retraite, auprès des personnes handicapées, pour leur apporter soulagement, leur permettre de vivre plus dignement, et leur redonner un visage « humain »

Jésus qui tombes une deuxième fois : nous te confions tous ceux qui ont des poids tellement lourds à porter, qu’ils ont du mal à rester debout ou à trouver les ressources nécessaires ; apporte-leur consolation et espérance, et que nous sachions aussi être près d’eux pour les réconforter

Jésus qui rencontres les femmes de Jérusalem qui pleurent : nous te confions les personnes souffrant psychologiquement, les personnes dépressives, celles qui ont perdu goût à la vie ; qu’elles puissent trouver à travers toi un chemin de consolation et de guérison.

Jésus qui tombes une troisième fois : quand les épreuves sont telles qu’il n’est plus possible  de se relever, aie pitié de nous Seigneur !

Jésus qui es dépouillé de tes vêtements et abreuvé de fiel : nous te confions tous ceux qui sont dénigrés, bafoués, exploités, déshumanisés… Que nous sachions ouvrir notre regard autour de nous et oser un geste, une parole, une main tenue envers ceux  qui souvent souffrent dans le silence, la solitude  et la discrétion.

Jésus qui es cloué sur la Croix : nous te confions ceux qui sont privés de leur liberté,  ceux qui sont en prison, ceux que l’on torture et aussi leurs persécuteurs ; nous te confions aussi pour tous les malades en fin de vie, et qui ont perdu tout espoir de guérison.

Jésus qui meurs sur la Croix : nous te confions tous ceux qui meurent aujourd’hui, tous ceux que l’on fait mourir physiquement ou psychiquement ; les défunts de nos familles, de notre entourage ; avec une pensée spéciale pour les victimes des attentas, les quatre personnes tuées près de Carcassonne vendredi dernier, et aussi les blessés et leurs familles.

Jésus qui es détaché de la Croix et remis à ta mère : donne-nous d’accueillir nos souffrances les yeux fixés sur toi, et que l’aide de ta Mère et notre Mère soit notre force pour ne jamais désespérer.

Jésus, dont le corps est déposé au tombeau : donne-nous de toujours vivre dans l’humilité, le service de nos frères, l’obéissance à ta Parole, dans la conformité à l’Evangile afin que notre mort lorsqu’elle surviendra soit passage avec toi dans la vraie Vie.

Et avec Marie dans l’Espérance de la Résurrection : prions et rendons grâces pour tous les signes d’espérance que nous rencontrons dans notre vie ; prions pour les 4258 catéchumènes qui seront baptisés en France à Pâques et tous les autres à travers le monde, prions pour les jeunes qui se préparent au Synode, prions pour les vocations , en particulier dans nos Congrégations salettines, et remercions la Sainte Vierge d’être pour nous une Mère attentive, comme elle l’a été pour son Fils ; remercions-la pour tous ceux qu’elle conduit et préserve, sur le chemin de la réconciliation, de la paix, de l’amour, du service, de la joie, afin que puisse être vécue comme une certitude pour tous l’espérance de la Résurrection.

Prière : Seigneur, que l'amour soit en moi plus fort que la mort et qu'à l'heure de l'épreuve tu me donnes la force d'embrasser ta Croix,  de me soumettre à la souffrance et d'accepter de perdre ma vie,  de mourir à tout espoir humain,  pour que, dans ta mort, je sois associé à ta Résurrection  et que ta Vie triomphe en ma vie... Seigneur, je veux adhérer sans condition à l'incompréhensible de ta Volonté et te suivre jusqu'au bout car je suis sûr de ta Fidélité et de ton Salut... Mon Dieu, je m'abandonne à toi sans réserve,  je me rends à la folie de ton Amour. Que par le miracle de ta vie jaillissant au fond de mon néant,  par l'offrande de ma misère,  tu te glorifies en faisant germer l'espérance des fruits à venir...

Prière pour les SNDS : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui continuent de travailler sur la « refondation de la Congrégation »,  et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien cette refondation, et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Visite canonique de la Province de France : Nous vous invitons à porter dans la prière la visite canonique effectuée actuellement par Soeur Elisabeth auprès des communautés SNDS de France, qui se terminera par une cérémonie de clôture le samedi 5 mai.

Neuvaine à la Divine Miséricorde  : Dimanche 8 avril, nous allons célébrer la Fête de la Divine Miséricorde, instituée en l’an 2000 par le pape Saint Jean Paul II. Nous vous proposons ci joint la Neuvaine à la Divine Miséricorde de Sœur Faustine, qui commence le Vendredi Saint, jusqu’au samedi 7 avril.

Nous vous invitons aussi à porter dans la prière durant cette Neuvaine la prochaine Assemblée Générale de notre association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de La Salette qui se tiendra ce 8 avril, dimanche de la Miséricorde à la Salette. Notre association est en cours de « refondation » pour mieux répondre aux besoins et souhaits de ses membres et des Sœurs, tant sur le plan spirituel que matériel. Nous comptons donc sur votre soutien dans la prière, et aussi sur des personnes qui pourraient venir étoffer nos rangs.

► Arnaud Beltrame : héros ou témoin ? Il y a de multiples façons de donner sa vie. Et ce sont les circonstances qui en dictent les modalités. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a donné la sienne au cours d'une attaque terroriste vendredi dernier, après avoir pris la place d’une otage, et a révélé son courage et son abnégation. Quelque part, disent de lui tous ses proches, sa vie était, depuis longtemps, donnée. À son pays, à son arme, à ses concitoyens. Tout permet d'ajouter, aussi, à son Dieu. Il rejoint ainsi la grande cohorte de ceux qui offrent leur vie pour plus de paix, de justice et d'amour  "Ma vie, nul ne la prend, mais c'est moi qui la donne." Cette parole du Christ, ne l'entendons-nous pas comme en écho dans la mort d'Arnaud Beltrame ? Et n'est-elle pas pour nous comme un rappel à une vie plus haute ? L’occasion de méditer en ce Triduum pascal sur ce à quoi nous sommes appelés chacun, si nous voulons vivre en authentiques serviteurs du Christ. Ci après quelques réactions et témoignages

« Fidélité à soi-même et à ses valeurs » : Au cours de l’hommage national rendu mercredi 28 mars 2018 par le Président de la République, Emmanuel Macron, a souligné que « Le lieutenant-colonel Beltrame a pris une décision qui n’était pas seulement celle du sacrifice mais de la fidélité à soi-même, à ses valeurs, à tout ce qu’il avait toujours été. (…) Ce choix lui ressemblait tellement que sa mère, apprenant le geste d’un gendarme, a instinctivement reconnu ce geste comme celui de son fils. (…) Un soldat aussi aguerri, un gendarme d’élite, sentait sûrement qu’il avait rendez-vous avec la mort. Mais il avait surtout rendez-vous avec sa vérité d’homme, de soldat, de chef. Il n’aurait laissé sa place à personne, car l’exemple vient du chef. Quand nous avons appris son geste, nous tous, Français, avons tremblé d’un frisson singulier : l’un d’entre nous venait de se lever (…) Pour ne pas manquer aux autres, il faut ne pas se manquer à soi-même. Il a fait ce choix parce qu’il se serait éternellement reproché de ne pas l’avoir fait. »

« C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. On ne peut pas séparer l'un de l'autre » Pour lui, être gendarme, ça veut dire protéger. Mais on ne peut comprendre son sacrifice si on le sépare de sa foi personnelle. C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre. (Marielle son épouse)

« Il a témoigné de l’espérance qui habite les chrétiens, convaincus que seul l’amour peut vaincre la haine et que la vie est plus forte que la mort. ».(Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris)

« Il ne cachait pas sa foi, il en rayonnait, il en témoignait ». « Le lieutenant-colonel était un catholique pratiquant. Le fait est qu’il ne cachait pas sa foi, et qu’il en rayonnait, il en témoignait. On peut dire que son acte d’offrande est en cohérence avec ce en quoi il croyait. Il est allé jusqu’au bout de son service pour la Patrie et jusqu’au bout de son témoignage de foi. Croire, ce n’est pas seulement adhérer à une doctrine. C’est d’abord aimer Dieu et son prochain, et témoigner de sa foi concrètement dans la vie de tous les jours. Dans les circonstances heureuses ou malheureuses, voire dramatiques de notre vie. La femme, à qui il a offert de prendre sa place pour la sauver, a pris un visage d’humanité particulier. Arnaud Beltrame s’est fait tout à coup proche d’elle pour prendre sa place. La personne anonyme qui, tout à coup, devient proche, c’est ça que l’on appelle le témoignage de la foi ». (père Dominique Arz, aumônier national de la Gendarmerie)

« Le visage du Christ en croix offert pour que le monde ait la vie » La mort d’Arnaud Beltrame a ceci d’exceptionnel que pour un chrétien ce sacrifice renvoie à celui du Christ, médiateur entre Dieu son Père et nous les hommes, prenant sur lui le péché du monde pour le salut de tous, affrontant la mort pour la réfléchir en source de lumière et de vie. Et quelle source extraordinaire d’Espérance dans le meilleur de l’homme nous est ici octroyée au milieu des ténèbres, face à une tragique volonté d’anéantir. Arnaud Beltrame s’est présenté en médiateur, il a fait don de sa vie en se substituant à un otage. Il a sauvé des vies en offrant la sienne. Ceci ne peut se comprendre que dans une dimension de surplomb, de transcendance, de vie éternelle, qui pour un chrétien a le visage du Christ en croix offert pour que le monde ait la vie : « Nul n’a de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis », « Ma vie nul ne la prend mais c’est moi qui la donne ». (Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées)

► Méditation Il n'est pour nous d'autre chemin que celui de Jésus dans la remise qui l'a fait de lui-même dans un acte parfait amour et d'absolue confiance. Nous avons nous aussi à nous remettre au Père avec tout le pauvre amour dont nous sommes capables, non seulement nos richesses mais aussi nos pauvreté, non seulement ce que nous avons mais ce que nous sommes, non seulement notre vie mais notre mort. Il serait vain de vouloir nous dérober à notre condition humaine avec ses épreuves et ses combats. Dieu n'est pas une assurance tous risques. Avec Jésus, nous sommes déjà victorieux de la toute-puissance du mal et de la mort, nous sommes les grands vainqueurs en celui qui nous a aimés.

► Dieu a-t-il voulu nous laisser une preuve matérielle de la Résurrection du Christ ? Nous avons la joie de vous proposer pour la Semaine Sainte une vidéo : « Le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ » (46 minutes). Aujourd'hui, avec l'accumulation de découvertes étonnantes sur cet objet qui est le plus étudié au monde (500.000 heures de recherches scientifiques de haut niveau) il est possible de conclure que ce linge est bien celui qui a enveloppé le corps du Christ après sa mort et d'affirmer que le rayonnement qui a provoqué l'image imprimée sur le tissu, - image stupéfiante, inexplicable et non reproductible par la science à ce jour - ne peut venir que du "flash" de la Résurrection.  En s'attachant à mettre en lumière 5 arguments précis qui sont tous décisifs, la présentation explique pourquoi, dans l'état de la connaissance actuelle, rester dans le doute et ne pas conclure serait une attitude idéologique, incohérente et inadaptée. Témoignage impressionnant qui nous amène à revivre la Passion du Christ, mais aussi nous « ouvre » de façon non moins impressionnante sur la réalité de sa Résurrection.

► Triduum pascal : cérémonies à suivre sur KTO : http://www.ktotv.com/

Jeudi Saint : 18h30 - messe de la Cène du Seigneur depuis la cathédrale Notre Dame de Paris.  21h00 - Veillée de prière dans les jardins de Gethsémani avec la communauté franciscaine de Jérusalem

Vendredi Saint : 07h00 - office des ténèbres : l'office des ténèbres est le nom donne dans le rite romain, avant la réforme de Pie XII en 1955, aux matines et aux laudes des trois derniers jours de la semaine Sainte (jeudi, vendredi, samedi), qui selon la coutume de cette période, étaient anticipées le soir précédent. - 17h00 - célébration de la Passion du Seigneur en direct de Rome - 21h15 - Chemin de Croix au Colisée

Samedi saint : 20h00 -  Cédric Kahn présente son dernier film, « la prière », sorti sur les écrans le 21 mars 2018. Ce film raconte l´émouvant parcours d´un jeune homme toxicomane qui tente de se reconstruire au sein d´une communauté isolée du monde à la montagne... il y découvre entre autres la fraternité, le travail et la prière. 21h00 - Vigile Pascale

Dimanche de Pâques : 10h00 - messe de la Résurrection célébrée par le pape François à Rome  - 12h00 - bénédiction Urbi & Orbi - 12h30 - entretien avec Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris - 18h00 - messe de la Résurrection depuis la cathédrale de Paris.

Prière pour le pape  : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ». (Prière de Notre Dame de Fatima)

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : La saison 2018 est placée sous le signe de l’ « Appel à la rencontre pour une Mission »

Vous pouvez consulter sur le site Internet du Sanctuaire le Programme de la Semaine-Sainte et du Dimanche de Pâques

- Renseignements, réservation de l’hébergement : Sanctuaire de Notre Dame de La Salette Service Réception : Tél : + 33 (0) 4 76 30 32 90 Fax : +33 (0) 4 76 30 03 65 Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Nous continuons à prier tout particulièrement pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi des vocations religieuses.

Pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette - Agenda complet 2018 . Vous pouvez aussi le télécharger en pdf en cliquant sur : Programme_la_Salette_2018.pdf

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette – traduction en plusieurs langues : français : http://www.lasalette.info/fr/ (autres langues  italien - english - polonais - portugais )

Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde, et des infos sur les Laïcs salettins.

Vous pouvez aussi effectuer une visite virtuelle du Sanctuaire de Debowiec en Pologne (positionnez-vous sur l’un des points jaunes et faites tourner l’image pour effectuer votre visite)

Chapitre Général des Missionnaires de la Salette : il se tiendra du 9 avril au 5 mai 2018 à Las Termas (Argentine). Comme les autres Chapitres, il constituera une étape très importante sur le chemin charismatique et missionnaires que la Congrégation est appelée à parcourir au sein de l’Église et comme service au monde d’aujourd’hui. Nous accompagnons de notre prière la préparation et le déroulement de ce chapitre, comme l’a souhaité le Père Silvano dans son message de Pâques2017, comptant sur « la  solidarité humaine et spirituelle de tant de laïcs, amis et bienfaiteurs, qui partagent ensemble avec nous les joies et les défis de la mission ». Le thème de ce Chapitre Général est « Dans la grâce de La Salette, prophètes pour un monde réconcilié » avec trois éléments importants, : « le retour aux racines et l’identité de notre vocation religieuse et salettine, constituée par l’apparition de la Vierge à Maximin et à Mélanie » ; « l’appel de la part de l’Église à être des témoins crédibles par notre vie et notre parole » ; et « la mise de notre charisme au service de la réconciliation »

Nous sommes invités à accompagner ce chapitre par la Prière pour le chapitre Général des Missionnaires de la Salette

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres)

- Qui fuit la Croix fuit la Résurrection (28 mars)

- Jésus transforme notre péché en pardon, notre peur en confiance: sur la Croix naît et renaît toujours notre espérance (27 mars)

- Ô Christ, enseigne-nous à ne jamais avoir honte de ta Croix ! (26 mars)

- Luttons ensemble contre le crime de l'exploitation qui continue de causer d’indicibles souffrances (25 mars)

- Chers jeunes gens, ne vous lassez pas d'être instruments de paix et de joie parmi vos contemporains (25 mars, aux jeunes réunis en présyniode à Rome)

- Entrons avec le Seigneur Jésus dans cette Semaine Sainte pour célébrer la Pâques avec un cœur renouvelé par la grâce de l'Esprit Saint (25 mars)

- La parole de Dieu désire faire en nous le parcours de l'oreille au cœur, et du cœur aux mains, aux œuvres bonnes (24 mars)

- Voici le moment favorable pour se réconcilier avec Dieu. Rester sur la voie du mal est seulement source de tristesse (23 mars)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : « L’annonce de la Résurrection est un appel à la mission » : Lors de sa Catéchèse du mercredi Saint 28 mars 2018 le pape François a insisté sur l’importance du Triduum pascal, les trois jours à venir que nous allons vivre du Jeudi Saint jusqu’à Pâques, et qui sont les trois jours les plus importants de l’année liturgique. « Ces journées constituent la mémoire d’un unique grand mystère: la mort et la résurrection du Seigneur Jésus », a déclaré le pape. « Le Triduum pascal marque les étapes fondamentales de notre foi et de notre vocation dans le monde, avec trois jours Saints qui constituent la «matrice» de la vie chrétienne, mettant en relief les grands évènements du salut, et qui projettent ainsi le peuple chrétien dans l’horizon de son destin futur et en le renforcent dans son engagement de témoignage dans l’histoire, comme nos frères juifs ont vécu l’exode de l’Égypte ». Le pape nous a suggéré aussi l’attitude des chrétiens d’Europe de l’Est, qui le matin de Pâques se saluent en disant : « Christ est ressuscité ! ». C’est à cette proclamation que le Triduum pascal nous prépare. « Le chrétien, s’il se laisse vraiment « laver » par le Christ, s’il se laisse vraiment dépouiller par lui du vieil homme pour cheminer dans une vie nouvelle, même en restant pécheur (…) ne peut plus vivre avec la mort dans l’âme», a indiqué le Pape, précisant qu’un vrai chrétien ne peut pas être corrompu, c’est à dire porter en lui le mal et faire du mal aux autres. Et « s’il y a effectivement de tels «chrétiens mafieux», ceux-ci n’ont en fait rien de chrétien, et il faut prier pour eux, pour que le Seigneur touche enfin leur âme », a invité le pape. Le pape a aussi expliqué que les paroles « Le Christ est ressuscité », prononcées le jour de Pâques, « contiennent non seulement une annonce de joie et d’espérance, mais aussi un appel à la responsabilité et à la mission ». Cette annonce, « est le centre de notre Foi et de notre Espérance, qui évangélise continuellement l’Église qui à son tour est envoyée pour évangéliser ». En tant que chrétiens baptisés nous sommes ressuscités avec Jésus, et nous pouvons donc aussi « partager l’humiliation de ceux qui encore aujourd’hui, comme Jésus, sont dans la souffrance, dans la nudité, dans le besoin, dans la solitude, dans la mort, pour devenir, grâce à Lui et avec Lui, instruments de rachat et d’espérance, signes de vie et de résurrection » a encore déclaré le pape. En prenant un exemple de sa propre enfance, il a aussi invité à «laver les yeux des enfants» avec de l’eau, au matin de Pâques, et à vivre ce geste comme une préparation pour « voir Jésus ressuscité » Et « que Marie nous obtienne la grâce d’être intérieurement impliqués par les célébrations des prochains jours, pour que notre cœur et notre vie en soit réellement transformés », a conclu le pape.

In English : General-audience-on-the-Easter-triduum March 28, 2018

Béni sois-tu, Dieu Très-Haut, le Roi d’humilité. Tu es venu à nous pour accomplir ton oeuvre. Ton Fils, que les hommes ont condamné, intercède auprès de toi et tu l’exauces. Béni sois-tu, Dieu saint : ton Esprit Saint a rempli son coeur de ta force et de ta douceur. Il nous rassemble et grave en nos propres coeurs la Passion. Béni sois-tu, Dieu notre Père, car de nos lèvres aujourd’hui peut monter la prière reçue de Jésus

► Bioéthique / fin de vie : l'urgence de la fraternité : déclaration des évêques de France : « Construire une société fraternelle où nous puisions prendre individuellement et collectivement soin les uns des autres » Les 118 évêques de France viennent de signer une Déclaration commune sur la fin de vie lançant un appel à « l’urgence de la fraternité ! », ce jeudi 22 mars 2018. Ils expriment leur compassion envers leurs frères et sœurs en fin de vie et saluent les professionnels de santé qui leur procurent une réelle qualité de vie avec une fin de vie la plus apaisée possible. Mais ils déplorent les disparités d’accès aux soins palliatifs sur le territoire national, ainsi que l’insuffisance des formations proposées aux personnels soignants, car cela engendre des souffrances tragiques, qui peuvent occasionner des demandes de légalisation d’assistance au suicide et d’euthanasie. Avec ces constats, les évêques de France avancent six raisons éthiques majeures pour s’opposer à cette légalisation de l’euthanasie qui «  troublerait profondément notre société ». Ils appellent les citoyens et les parlementaires à un « sursaut de conscience » pour que s’édifie une société fraternelle où nous puisions prendre individuellement et collectivement soin les uns des autres, en nous rendant attentifs : « Ne nous trompons donc pas d’urgence ! » Quelles que soient nos convictions, la fin de vie est un temps que nous vivrons tous et une inquiétude que nous partageons. Chacun doit donc pouvoir y réfléchir le plus sereinement possible, en évitant les écueils des passions et des pressions. Les évêques attirent l’attention et mettent en garde sur les dérives dont pourraient être victimes les personnes en grande fragilité, appelant à être cohérents dans le respecter du principe « tu ne tueras pas », dans un Etat qui a aboli la peine de mort et qui développe par ailleurs des plan de lutte contre le suicide. Ils interpellent aussi le personnel soignant et les citoyens qui seraient amenés à penser « qu’une vie ne serait plus digne d’être vécue », ce qui est contraire au Code de déontologie médicale qui veut que  « Le médecin soit au service de l’individu et de la santé publique, qu’il exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne et de sa dignité. » La relation de soin est par nature un « pacte de confiance » qui unit soignés et soignants et qui interdit à ces derniers, au nom de cette dignité, de faire volontairement du mal à autrui et encore moins de le faire mourir. Tuer, même en prétendant invoquer la compassion, n’est en aucun cas un soin. Il est urgent de sauvegarder la vocation de la médecine. Mais les évêques demandent aussi que « la détresse des personnes qui demandent parfois que l’on mette fin à leur vie, soit être entendue ». Cela nécessite « un accompagnement plus attentif, non un abandon prématuré au silence de la mort ». Il en va d’une authentique fraternité qu’il est urgent de renforcer : elle est le lien vital de notre société. Les évêques mettent ainsi en garde contre la fausse interprétation de la « liberté souveraine » et de la « maitrise de son destin » qui ne doit pas entrainer la société dans « une coopération légale au geste suicidaire ».

► Invitation à la prière pour Vincent Lambert En ce temps de la Passion et de la Résurrection, nous vous invitons à  une prière spéciale pour Vincent Lambert, ce jeune homme victime d’un accident de voiture en 2008, à l’âge de 32 ans, et qui se retrouve depuis en « état-pauci-relationnel » (c’est à dire incapable de suivre de manière cohérente des instructions simples, mais démontrant néanmoins - contrairement aux personnes en « état végétatif »- , un état de conscience de son environnement ») Le Dr Sanchez qui s’en occupe doit rendre prochainement sa décision sur l’éventuel arrêt de l’alimentation et de l’hydratation. Après deux tentatives d’euthanasie cautionnées par le corps médical en 2013 et 2014, une bataille juridique s’est engagée, autour de la question ou non de l’acharnement thérapeutique. Or plusieurs médecins, spécialisés dans le cas de malades comme Vincent, considèrent que ce dernier ne relève pas d’une « obstination déraisonnable », mais mérite une prise en charge dans un service spécialisé pour que l’on puisse exploiter ses capacités et lui permettre d’évoluer positivement, - ce qui n’est pas le cas actuellement - puisqu’il respire de manière autonome, que son état général est stable, qu’il a des aptitudes relationnelles et des possibilités de déglutition, et qu’il pourrait être possible d’envisager l’arrêt de l’alimentation entérale.  Prions pour que ces arguments soient entendus, pour que ceux qui se proposent de soigner Vincent puissent le faire, et que les « forces du mal » qui considèrent que sa vie ne vaut plus la peine d’être vécue, ne prennent pas le dessus. Il en va aussi de l’avenir de centaines d’autres malades qui se retrouvent dans la même situation que Vincent Lambert.

« À aucun moment de sa vie l’être humain ne peut être considéré indépendamment du caractère profond de sa dignité. Ne pas respecter cette dignité serait risquer d’aller vers une société où l’eugénisme deviendrait légitime, où la personne ayant le moindre handicap se sentirait de trop, où l’on déciderait pour elle qu’elle n’a pas sa place dans la société, où l’on ne saurait plus reconnaître ce que nous apportent ceux et celles qui sont fragiles, âgés, dépendants. Seuls, nous ne sommes rien. Nous sommes des êtres humains confiés les uns aux autres du tout début jusqu’à la fin naturelle de notre existence terrestre. Quand cette solidarité ne se vit plus, ce sont des solutions de mort qui sont alors envisagées et même présentées comme des solutions de progrès et de liberté. Choisir de donner la mort ne peut être que le signe du désespoir et d’une solitude profonde. Nous invitons au courage de la tendresse et de la présence fraternelle qui permettent à celui qui en bénéficie de se reconnaître aimé jusqu’au bout et digne d’affection. Nous entrons sereinement et avec toute la richesse de la tradition chrétienne dans ce temps de dialogue voulu par le gouvernement au moment où sont évaluées les questions liées aux lois de bioéthique et aux recherches touchant l’avenir de l’homme. Le plus grand service à rendre est de favoriser une réflexion permettant au plus grand nombre de dépasser des évidences trompeuses ».

Société / Etats Généraux de la bioéthique : Nous vous invitons à porter dans la prière ces Etats Généraux et les débats qui suscitent beaucoup de controverses : « Que s’ouvrent les cœurs et les intelligences de nos concitoyens au respect et à la dignité de toute vie humaine. Accorde Seigneur à ceux qui prennent des décisions la volonté de se mettre au service de la vie et de la vérité. Et pour nous-mêmes nous te demandons, Seigneur, la confiance pour travailler dans la durée et la joie pour faire de ces Etats généraux l’occasion de revisiter et partager l’émerveillement de la vie. Que ton Esprit Saint inspire nos actions à venir. Amen ».

Nous vous rappelons aussi que le site Internet https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ recense tous débats organisés par les espaces éthiques régionaux, et qu’il est ouvert à tous pour nous exprimer ou partager notre avis sur les 9 thèmes exposés. Et que les évêques de France appellent tous les chrétiens à « une prise de conscience des enjeux », leur demandant de s’engager avec détermination dans les débats des Etats Généraux de la Bioéthique, et à y apporter leur contribution. En tant que citoyens, et devant l’enjeu de cette nouvelle proposition de Loi, nous sommes tous invités à participer à cette consultation en ligne !

Signalons aussi que vous pouvez trouver sur le site des Evêques de France [ http://eglise.catholique.fr/ des  Fiches bioéthiques qui font le point et vous informent sur les divers sujets en discussion

Adhésion à notre association AASA-SNDS : (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

« Notre Dame de la Salette, toi qui as accompagné ton Fils jusqu’au bout, jusqu’au pied de la Croix, donne-nous de supporter aussi nos épreuves le regard fixé sur la Croix, afin de pouvoir l’accompagner dans sa mort et sa Résurrection, et prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi ».

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou

Secrétariat AASA-SNDS

 

 

 


The secret of any online business is web hosting. Select the best hosting service reading offered by justhost.
Free Joomla Templates designed by Joomla Hosting shop beach and destination wedding dresses open back low back wedding dresses
Adidas Women Originals Trefoil Logo Hoodie Mens AF Sherpa Lined Vest AF 2016 Adidas Women Training Sport Essentials Logo Hoodie Mens AF Muscle Fit Chambray Shirt AF 2016 ADIDAS ORIGINALS Dragon W Tribe Blue S14 Joy Orchid S13 Running White Ftw Mens AF Side-Zip Fleece Hoodie AF 2016 ADIDAS PERFORMANCE Essence 11 Vioama Ftwbla Rousol Cheap Womens AF Applique Logo Graphic Tee 2016 ADIDAS PERFORMANCE Duramo Sleek W NOIR1 BLANC NOIR1 Cheap Womens AF Sugarlips Long-sleeve Seamless Scoopneck Top 2016 Adidas Men Originals Veritas Mid Shoes New Womens AF Lace Up Fleece Legging 2016 ADIDAS ORIGINALS Zx Flux W Seroso Noiess Blacas Cheap Womens AF Fringe Poncho 2016 ADIDAS ORIGINALS Gazelle og w Bleecl Blacas Ormeta Mens AF Side-Zip Fleece Hoodie AF 2016 ADIDAS PERFORMANCE Response Aspire Oc Noiess Argmet Seroso Mens AF Button-down Fleece Cardigan AF 2016 ADIDAS PERFORMANCE Essence 11 Solar Blue2 S14 Running White Neon Orange Cheap Womens AF Logo Graphic V-Neck Tee 2016 Men Porsche Design Sport by adidas Racing Jacket Mens AF Patterned Crew Sweater AF 2016 Adidas Running adizero Takumi Sen Boost 3 Shoes Adidas Women Originals City London Hoodie Mens AF Slit Neckline Henley AF 2016 ADIDAS PERFORMANCE Duramo Sleek W Roclfl Ftwbla Roclfl Cheap Womens AF Fringe Vegan Suede Jacket 2016 ADIDAS PERFORMANCE Duramo 6 W Oraflu Ftwbla Oraflu Cheap Womens AF Colorblock Crew Sweatshirt 2016